In vino Veritas, ou un condensé de Shanghaï

A observer le nombre de bars à vins qui ouvrent (et qui ferment) à Shanghaï, on y voit un peu plus clair dans l’attractivité de cette ville. Le vin, au même titre que le yachting, les belles montres ou les voitures de sport marquent l’accès des « nouveaux » riches à une certaine forme de culture. Et bien plus convivial et finalement ostentatoire qu’une F430. A part mon préféré Doctor Wine (j’aime retrouver la boisson des moines Chartreux partout dans le monde), je voulais absolument tester The House of Roosevelt, sur le Bund au 27. Bien que ce soir là j’ai choisi le seul chauffeur de taxi Shanghaïen qui ne savait pas vraiment où était le Bund, la démesure de l’endroit m’a impressionné. Dans cet immeuble entier dédié au vin, passons sur le resto sans âme du 8ème, pour se concentrer sur le wine cellar du second. Là un service attentionné (très rare et précieux ici) vous conseille sur des vins somme toute très classiques dnas leur choix, tarifés à des niveaux stratosphériques. La vue sublime sur Pudong vaut bien une messe mais pas les tapas indignes d’un tel endroit et commander du Valandraud 10 fois le prix Européen gache un peu votre diner. Les serveurs, qui eux, gagnent cette somme une fois par mois se moquent de vous gentiment, mais ont reçu une formation digne de ce nom. Vous l’avez compris, même si la culture du vin arrive, vous devez rester à votre place, payer le prix fort et comme dans tous les endroits de luxe (hôtels, retail de luxe, restaurants) montrer que vous êtes le chef. Cela nous change de Paris où il faut s’excuser auprès des serveurs pour obtenir un café, ici plus vous êtes infect, plus vous êtes respecté. Reste que finir ce trip avec mes amis et 30 000 bouteilles autour de moi, soigneusement rangées dans des meubles/casiers (à 20°, dommage) ou au frais pour les blancs et champagnes, cela laisse un très bon souvenir, et une incitation à revenir.

Ce contenu a été publié dans vins et cuisine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *