Motion or connection?

Milano interni 15Le salon du meuble de Milan devient de plus en plus un endroit hype où il faut montrer son savoir faire. Marques de design, de meubles, de luxe, journalistes, influenceurs se donnent rendez-vous entre la foire située à Rho et le Interni, sorte de off envahissant tous les quartiers de la ville* avec des propositions toutes les plus intéressantes les unes que les autres. Même le retail de la ville s’en trouve transformé, la mode reflue et les meubles et le design convoitent le quadrilatero (leur triangle d’or…à 4 côtés).

Certains regrettent que les boissons énergisantes et autres mass-marketeurs tentent de squatter mais il reste toujours de grands signaux à décrypter et on peut franchement rire de la tentative de certaines marques de récupérer des lieux célèbres -concept stores- ou des tendances -objets nomades hyper luxe- lancées par d’autres les années passées (en effet tout m’inspirait Hermès chez un grand nom qui avait investi un + grand palais avec de + grands designers et de + grands hommages).   * Milan comme ville de design et non d’art.

Alors que nous sommes tous à bloc dans la connexion avec des montres, des mothers, des data, Milan était le règne du motion.  Fait-on fausse route avec les objets connectés? Quid du duo connection /usage? Quand Philippe Malouin nous invite à faire de la balançoire, (pour  découvrir un matériau sous l’objet) Wanders à monter sur son « Arion » cheval à bascule XXL, c’est à la fois régressif et hyper digeste, mais avec du recul, hors connexion si ce n’est celle d’une mémoire collective de surface.

Ce qui est plus profond c’est le rapport de la création  VS la copie; (ou occupation de l’espace, retail, publicitaire)  du geste VS le continuum audiovisuel. (data et user content). Que cela soit Lasvit, Hyundai ( https://www.youtube.com/watch?v=49A-RPenGjA ) et beaucoup d’autres, tout est affaire de cynétique,  de transparence (on montre le mécanisme de son concept) La différence entre émotion instantanées, synchronisées et des objets qu’on ne peut pas zapper, faire disparaître d’un slide ou scroll, des objets simples, animés. La différence entre la surface / la culture; l’action et l’inaction (motion/connexion).

Travelling without moving : Milan and interni was not about connectivity but motion and nomad objects that you can leave in your house if you do not want to travel. kinetic, simplicity were the words and demonstration. I will be back!

Ce contenu a été publié dans Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *