Ne te retourne pas 2/3

La Jolivette Mabrouka

La Jolivette a longtemps été synonyme des meilleurs purs Sang Arabe du monde.

Puis un jour il y a plus de 20 ans, au détour de la guerre du golfe et d’impayés, cet élevage modèle a plongé dans un imbroglio juridique digne d’un roman.

Tous les corps constitués s’y sont mis, s’en sont donnés à coeur joie. Un élévage de 200 purs sang qui a attiré beaucoup de convoitises, autant que la réussite d’un rapatrié avait pu susciter de la jalousie dans cette ferme de 100 ha multi-activités.

En 2017, la liquidation n’est toujours pas terminée. Bien que la propriété ait été vendue aux enchères en 2016. D’un côté un exploitant qui a acheté des terres et une maison et de l’autre une héritière qui attend une décision avec des droits suite à une décision de la cour de cassation.

C’est donc cela la France, l’une des dernières « démocraties » où quelques apparatchiks peuvent encore tout vous voler, sous prétexte que vous avez quelques dettes. S’approprier les meilleurs chevaux d’un élevage, vous envoyer le GIGN à l’aube. Laisser une belle propriété tomber en ruine et se perdre dans les méandres d’une justice qui en appel dit le contraire de la première instance, d’une décision de cour de cassation jamais appliquée…

Quand va t-on enfin réformer le statut des liquidateurs judiciaires?

Au moins dans d’autres pays, la méthode est plus claire, mais en France visiblement personne n’ose s’attaquer à eux.  Il y a bien eu un rapport (Merci Arnaud M) http://www.assemblee-nationale.fr/11/rapports/r2913.asp mais pas d’actions.

Peut être aussi parce que en France, on aime pas voir ses semblables réussir.

Article du monde  http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/01/10/la-longue-attente-d-andre-sultana_729344_3224.html  (RIP)

Ce contenu a été publié dans Blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.